CategoriesCBD & santé

Quels sont les dangers du CBD ?

Le CBD est-il dangereux pour la santé ?

Le CBD, ou cannabidiol, est de plus en plus populaire ces dernières années en tant que remède naturel pour de nombreux maux et troubles. Cependant, vous avez peut-être entendu que le CBD provenait du cannabis et vous avez des inquiétudes quant aux dangers potentiels associés à l’utilisation du CBD. Est-il dangereux pour votre santé ? A-t-il un effet psychotrope ? Entraîne t-il une dépendance ? Spoiler alert : non, le CBD n’est pas dangereux pour la santé. Au contraire, le CBD a des avantages thérapeutiques ! Nous avons réuni dans cet article l’ensemble des recherches et les résultats concernant la dangerosité du CBD car il est important de comprendre que le CBD n’est pas dangereux pour la santé et est un remède naturel efficace pour améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes.

Sommaire

Non, le CBD n’est pas un produit dangereux pour la santé

Commençons directement par vous rassurer : le cannabidiol (ou CBD) n’est pas un produit dangereux pour votre santé. Il provient d’une sous-espèce du chanvre, le Cannabis Sativa sativa et est contenu dans ses fleurs, d’où le fait que l’on parle souvent de fleurs de CBD.

Les études ont démontré que le CBD n’était pas dangereux et que le corps pouvait en absorber en ingestion jusqu’à 300 mg par jour sans danger pendant plus de 6 mois. Pour vous donner une idée, cela représente jusqu’à 5 doses de 1mL de notre huile de CBD la plus puissante (20%) –soit une dose très conséquente !

Le CBD comprend en revanche de nombreux bienfaits pour votre corps et votre santé.

CBD et dangers : 6 idées reçues

Si le CBD est si intéressant, comment expliquer qu’il soit souvent mal vu, critiqué ou associé à un produit dangereux ? Cette mauvaise image lui provient notamment de sa proximité avec le cannabis. Arrêtons-nous ensemble sur les idées reçues qui pèsent sur le CBD.

1. Le CBD serait une drogue

Parce qu’il est issu du chanvre, comme le cannabis récréatif et sa molécule psychotrope, le THC, le CBD est souvent associé à ce dernier. Pourtant, THC et CBD sont deux molécules différentes avec des effets différents sur le corps. Le CBD ne contient aucune propriété psychotrope et n’est donc pas une drogue.

Le CBD ne provient pas de la même sous-espèce que le THC. Le THC est issu du Cannabis Sativa Indica tandis que le CBD provient du Cannabis Sativa Sativa. Les produits au CBD peuvent contenir du THC mais la limite de la teneur en THC des produits au CBD en France est de 0,2% –soit une très faible proportion. Maintenant, vous saurez faire la différence entre le CBD, le chanvre et le cannabis !

CBD serait une drogue

2. Le CBD serait toxique pour notre corps

Toujours du fait de ses origines proches du cannabis récréatif, le CBD est vu comme toxique pour le corps. À nouveau, c’est une idée reçue qui est complètement fausse. Au contraire, le CBD a de nombreux bienfaits pour notre corps.

En effet, le CBD est un phyto cannabinoïde (un cannabinoïde d’origine végétal). Le corps produit lui-même des cannabinoïdes et en a besoin pour fonctionner (ces derniers s’appellent les endocannabinoïdes). Un déficit en endocannabinoïdes peut entraîner différents dysfonctionnements pour le corps et la supplémentation en cannabinoïdes d’origine végétale, comme le CBD, favorise le bon fonctionnement du corps.

3. Le CBD abimerait notre cerveau

Il s’agit, là encore, d’un raccourci entre CBD et THC. Ce n’est pas parce que ces deux molécules proviennent du chanvre qu’elles ont des effets similaires ! 

Le THC est reconnu pour modifier le fonctionnement du cerveau à l’adolescence, en agissant notamment sur le processus de la mémorisation, de l’attention et de la motivation. Ce n’est pas le cas du CBD. Bien au contraire ! Le système cannabinoïde du corps humain est tout particulièrement dense au niveau du système nerveux : il comporte de nombreux récepteurs à cet endroit. Les carences en endocannabinoïdes peuvent entraîner des dysfonctionnements et l’apport en phyto cannabinoïdes du CBD permet de stimuler ces récepteurs et d’améliorer son fonctionnement !

4. Et plus particulièrement notre foie

Prise CBD foie

Cette idée reçue est un raccourci. À petite dose, l’ingestion de CBD serait intéressante pour le foie et lui permettrait de mieux fonctionner. À très (très très) forte dose, il abimerait le foie et pourrait même entraîner la mort.

En 2019, des chercheurs de l’université d’Arkansas aux États-Unis ont réalisé des expériences sur les souris avec le médicament Epidiolex. Leur but ? Étudier l’effet du CBD sur les fonctions hépatiques. S’ils ont prouvé que le CBD avait des fonctions intéressantes  sur le CBD, ils ont aussi démontré qu’à très forte dose, le CBD est particulièrement nocif pour le foie des sujets jusqu’à provoquer la mort dans 75 % des cas.

Il faut cependant prendre ces données avec nuance. D’une part, l’étude ne porte pas sur des êtres humains et d’autre part, les quantités de cannabidiol administrées étaient très importantes. Pour atteindre les taux létaux de l’expérience, il faudrait qu’une personne d’environ 68 kg ingère 1300 mg de CBD en une journée –soit 20 doses de notre huile de CBD la plus puissante (alors que nous recommandons 4 doses par jour au maximum !).

Ces études sont à mettre en parallèle avec les risques du paracétamol. Pris à trop fortes doses, il entraîne des lésions irréversibles sur le foie et peut entraîner la mort en cas de surdosage.

5. Le CBD rendrait dépendant

Cette idée reçue est à nouveau liée à la proximité du CBD et du cannabis récréatif.

La dépendance au cannabis est reconnue. Du fait de son effet psychotrope, il entraîne un afflux de dopamine au cerveau provoquant une forte sensation de plaisir. Or le cerveau s’adapte peu à peu au THC et il faut en consommer de plus en plus pour ressentir les mêmes effets. Cela est d’autant plus fort que le cannabis est souvent consommé en combinaison avec le tabac, augmentant fortement l’effet de dépendance.

Nous l’aurons répété maintes et maintes fois dans cet article mais la molécule du cannabidiol n’a pas les mêmes propriétés que le THC. Elle n’a ni d’effet psychotrope ni d’effet d’accoutumance. Ainsi, elle ne crée pas, en elle-même, de dépendance.

6. Il n’y a aucune preuve sur les bienfaits du CBD sur la santé

C’est l’argument ultime des détracteurs du CBD. 

Si nous regrettons qu’il n’existe pas énormément d’études sur la molécule de CBD, notamment car il a souvent été assimilé au THC (on y revient encore !), de plus en plus d’études sont parues ces dernières années pour prouver les bienfaits du CBD. 

Nous avons l’habitude d’étayer les articles de notre blog des différentes études qui paraissent à ce propos –vous pourrez donc les retrouver en lisant nos articles– mais nous vous avons rassemblé ici quelques unes des études parues : 

  • CBD et sommeil : La fondation du sommeil, ou Sleep foundation, s’intéresse tout particulièrement au CBD auquel elle consacre une attention particulière. Si elle reste modérée, insistant sur le caractère récent des études, elle indique que “les recherches préliminaires suggèrent que le CBD peut aider dans différents troubles du sommeil comme les insomnies, les troubles du comportement du sommeil paradoxal et les troubles de somnolence diurne excessive.”
  • CBD et stress / anxiété : L’étude Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series publiée en ligne sur The Permanente Journal. Menée à partir d’un traitement de deux mois, elle a étudié les ressentis de 103 patients différents. C’est l’une des études les plus importantes menées sur le CBD pour le moment. Ses résultats sont sans appel : “En moyenne, l’anxiété et le sommeil se sont améliorés pour la plupart des patients, et ces améliorations se sont maintenues au fil du temps.” Le premier mois du traitement, 79,2% des patients ont expérimenté une amélioration de leur anxiété. A contrario, 15,3% des patients ont indiqué que leur anxiété s’était empirée. Après deux mois, 78,1% des patients ont rapporté que leur anxiété s’était encore améliorée par rapport au mois précédent.
  • CBD et douleurs : les études scientifiques et les revues médicales valident plusieurs effets du CBD permettant de soulager les douleurs. On peut, par exemple, citer cet article de 2015 de la Revue médicale suisse : Cannabinoïdes médicaux dans les douleurs chroniques : aspects pharmacologiques. Il compare les effets du cannabis médical et du CBD et met en lumière les effets antalgiques du CBD ayant pour effet de soulager les douleurs. Il indique ainsi : “les effets antalgiques des cannabinoïdes peuvent être expliqués par des effets combinés, comme des effets anti-inflammatoires, antinociceptifs et antispasmodiques”.

Le CBD n’est pas dangereux mais il existe quelques précautions à prendre

Pris à doses recommandées, le CBD n’est absolument pas dangereux. Il s’avère même bon pour votre corps et c’est pourquoi le marché a autant explosé ces dernières années. Cependant, au-delà du respect des doses indiquées, il existe quelques précautions à prendre au moment de consommer du CBD.

Le CBD peut interagir avec certains médicaments

Le CBD interagit avec différents médicaments et notamment les médicaments qui sont métabolisés au niveau du foie. De façon générale, il sera nécessaire d’espacer les prises de CBD et de vos médicaments pour limiter les risques d’interaction. Si vous suivez actuellement un traitement médical, préférez consulter un médecin avant de prendre du CBD.

Effets secondaires CBD

Il peut créer des effets secondaires

Parce que nous sommes toutes et tous différent(e)s, le CBD peut avoir des effets différents sur nous. Si certaines personnes nécessitent de faibles doses de CBD pour en ressentir les effets, d’autres ont besoin de doses plus conséquentes (c’est d’ailleurs pourquoi nous proposons des huiles de CBD avec des concentrations différentes, entre 5 et 20%). 

De ce fait, certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires liés à la prise du CBD. On recense notamment la sécheresse buccale, l’hypotension, les problèmes digestifs, la diminution de l’appétit, les sautes d’humeur, les vertiges ou encore la somnolence. Ces effets peuvent être consécutifs à une prise de CBD trop importante ou tout simplement à une intolérance à cette molécule. 

À noter tout de même : il existe sur le marché français et mondial de nombreux produits au CBD non testés et non approuvés. Les effets secondaires ressentis peuvent résulter d’une mauvaise qualité des produits consommés plus qu’à une intolérance au CBD. C’est pourquoi vous devez faire attention à la marque que vous achetez. Chez Équilibre, tous nos produits sont de qualité premium et testés en laboratoire.

Le CBD est formellement déconseillé pendant les grossesses, l’allaitement et pour les enfants

Les études sur le CBD sont récentes, nous l’avons mentionné plus tôt, et aucune n’a encore été faite sur les effets du CBD sur les enfants. En l’absence d’études à ce sujet, nous recommandons d’appliquer le principe de précaution : tant que l’on ne sait pas, on ne donne pas. 

C’est pourquoi nous recommandons de ne pas consommer de CBD pendant la grossesse et l’allaitement, ni de donner du CBD aux enfants. Ce jusqu’à une vingtaine d’années environ, quand le développement du cerveau est finalisé de façon à ne risquer aucune interaction.

Faites attention à la qualité des produits

Nous avons rapidement évoqué l’idée : les produits au CBD, notamment ceux vendus en dehors du marché français, sont peu surveillés. Ils peuvent par exemple contenir une dose de THC plus importante que celle autorisée par les autorités françaises (0,2%) ou être associés à des produits de faible qualité voire même néfastes pour la santé. Dans ce cas, ce n’est pas tant le CBD qui est dangereux que le produit dans son entièreté.

Pour vous assurer de la qualité des produits au CBD que vous consommez, nous vous recommandons de vous tourner vers des marques auxquelles vous pouvez faire confiance. La marque Équilibre CBD a fait le choix de la qualité pour mieux vous accompagner. Cela se traduit par :

  • Le choix d’une immatriculation en France : en tant que marque française, nous obéissons aux lois françaises et nous suivons les directives imposées ;
  • Le choix de la transparence : La provenance de nos fleurs de CBD et des plants de chanvre dont elles sont issues est très importante pour nous ! Pour chacun de nos produits, nous expliquons à quoi le CBD est associé !
  • Le choix de la meilleure qualité pour nos produits : nous avons sélectionné l’extraction subcritique au CO2 et nos huiles sont full spectrum pour vous faire profiter de l’effet d’entourage du CBD et des terpènes ;
  • Le choix d’informer sur le CBD, molécule que nous adorons d’amour : nous vous proposons un guide pour voir les effets du CBD sur vous. Et nous restons à votre disposition en cas de besoin pour vous aider !


La molécule de cannabidiol n’est pas dangereuse pour la santé. Le CBD n’entraîne ni dépendance, ni accoutumance, ni effet psychotrope. Ce n’est pas une drogue, à la différence du cannabis récréatif (et du THC) auquel elle est injustement associée. Comme toute molécule efficace, il faut cependant utiliser le CBD sans excès, en respectant le principe de précaution et en vous méfiant des produits peu sains auxquels il est parfois associé. Dans ces conditions, le CBD est un bon allié pour prendre soin de vous et répondre à différentes problématiques que vous ressentez au quotidien comme le stress, les troubles du sommeil ou les douleurs menstruelles.

Partagez l’article 

Facebook
Twitter
LinkedIn