CategoriesCBD & lifestyle CBD & santé

Vapoter du CBD [Comment ? Quel matériel ? Quels bienfaits ?]

Vapoter du CBD Comment ? Quel matériel ? Est-ce dangereux ?

Comment vapoter du CBD ?

Vapoter du CBD est une belle façon d’en libérer les effets apaisants et relaxants. La chaleur libère ses bénéfices et le geste de fumer peut être très réconfortant, notamment si vous avez l’habitude de fumer.

Découvrez dans notre article comment vapoter du CBD correctement, la différence entre vapoter et vaporiser du CBD, les avantages et les bienfaits du vapotage de CBD et s’il y a des risques liés à cette pratique. Nous parlerons aussi des différents liquides de CBD et le meilleur matériel à utiliser.

Sommaire

Fumer, vapoter ou vaporiser du CBD ? Quelles différences ?

Vous vous demandez peut-être s’il vaut mieux fumer, vapoter ou vaporiser du CBD. 

Ces trois pratiques comportent leurs avantages et leurs intérêts. Le goût et le plaisir sont cependant différents.

Fumer du CBD

Fumer du CBD consiste à enflammer un mélange de plantes séchées (100% chanvre ou un mélange de fleurs) contenu dans un joint de CBD ou dans une pipe et à en inspirer la fumée.

Quel matériel ?

Pour fumer du CBD, trois solutions existent : 

  • Les joints au CBD pré-roulés : leur avantage est d’être prêt à l’emploi et facile à utiliser. Vous n’avez qu’à les enflammer et à en profiter ! 
  • Des fleurs de chanvre à rouler vous-même dans un joint : l’avantage est que le prix est moindre et que vous allez pouvoir doser le contenu en fonction de vos préférences. 
  • Les pipes de CBD pour fumer du CBD sous la forme de mélange de plantes. Une pipe est un bel objet et vous allez pouvoir profiter d’une nouvelle expérience. Sur le long terme, le coût sera moindre que les joints.

Vapoter du CBD

Le vapotage du CBD consiste à fumer du e-liquide. Lorsque vous fumez avec une vapoteuse, le liquide de CBD qu’elle contient est chauffé et produit de la vapeur que vous aspirez.

Quel matériel ?

Pour vapoter du CBD, il existe deux grandes familles de e-cigarettes, aussi appelées vapoteuses : les e-cigarettes jetables et les e-cigarettes rechargeables (dont les vape pen font partie). Le liquide à chauffer, qui va être vapoté, est aussi très important.

Les e-cigarettes jetables, aussi appelées “cigarette électronique jetable”, “puff” ou “vape pen jetable”, ont, comme leur nom l’indique, une durée de vie limitée. Une fois que leur liquide de vapotage est terminé, elles ne sont plus utilisables. Elles ont comme avantage d’être petites et faciles à utiliser mais nous vous les déconseillons vivement pour des raisons écologiques.

Quel matériel pour vaporiser du CBD ?

Les e-cigarettes rechargeables, aussi appelée “cigarette électronique” ou “vape pen”, peuvent, quant à elles, être rechargées et leurs pièces, notamment leur batterie et leur clearomiseur (l’ensemble qui contient le réservoir du e-liquide ainsi que la résistance, la cheminée et l’embout), peuvent être changées. Les e-cigarettes rechargeables ont différentes tailles et caractéristiques : votre choix devra en général se faire en fonction de vos habitudes de consommation. Plus vous êtes un gros fumeur, plus vous devrez vous tourner vers une vapoteuse ayant une forte autonomie et ainsi une taille importante.

Dans le vapotage, c’est donc le e-liquide et la qualité de ce dernier qui est le plus important car c’est ce que vous allez absorber.

Vaporiser du CBD

Vaporiser du CBD obéit à un fonctionnement encore différent. Lorsque vous fumez le vaporisateur, l’eau qu’il contient est chauffée et la vapeur d’eau qui en résulte traverse un mélange de plantes. La vaporisation est fortement associée à la phytothérapie (le soin par les plantes) dont elle est une pratique. Elle est d’ailleurs utilisée dans certains hôpitaux en Allemagne et en Israël.

Quel matériel ?

Pour vaporiser du CBD, il va donc vous falloir un vaporisateur et un mélange de plantes et de fleurs de CBD de qualité, de préférence bio et/ou élevé sans pesticide.

Il existe deux familles de vaporisateurs : les vaporisateurs portables (qui ressemblent un peu à des vapoteuses rechargeables) et les vaporisateurs de salon.

Les vaporisateurs portables sont, comme leur nom l’indique, des vaporisateurs que vous allez pouvoir transporter avec vous de par leur taille réduite. Il en existe des rechargeables avec batteries et des manuels, à chauffer ponctuellement avec un briquet. 

Les vaporisateurs de salon sont de taille et de prix plus importants et seront particulièrement adaptés pour être utilisés chez vous pour vous détendre. Vous pouvez aussi les utiliser à deux, pour profiter d’un moment détente.

La poudre de plantes et de fleurs séchées utilisées pour la vaporisation quant à elle se doit d’être de qualité supérieure pour décupler le plaisir, le goût et les effets bénéfiques de la vaporisation. Nous vous en reparlons un peu plus bas dans cet article.

Selon votre corps, vos besoins et vos problématiques, vous pourrez bénéficier de l’ensemble de ces effets ou seulement de certains d’entre eux. Vapoter du CBD vous permettra de découvrir ces effets et de vous les approprier.

Vapoter, vaporiser du CBD, quels bienfaits ?

Vapoter du CBD ou le vaporiser est une bonne façon de bénéficier de ses bienfaits. Ce sera notamment très intéressant si vous êtes fumeur de tabac et/ou de cannabis, car vous pourrez conserver le plaisir et l’habitude du geste.

Bénéficier des bienfaits du cannabidiol

Le cannabidiol (ou CBD) est une molécule aux propriétés intéressantes. Il est reconnu pour ses effets : 

  • Anti anxiolytiques : le CBD aide à soulager le stress et de l’anxiété ;
  • Relaxants et sédatifs : le CBD aide à dormir plus facilement ;
  • Analgésiques et anti-inflammatoires : il permet de limiter et de soulager certains maux, et notamment des douleurs chroniques. Le CBD soulage les douleurs de règles ;
  • Aphrodisiaques : le CBD booste la libido grâce à ses vertus aphrodisiaques qui sont amplifiées par ses effets relaxants qui détendent les muscles.                       
  • Soulage les symptômes de manque liés aux dépendances tabagique et nicotinique.          

Selon votre corps, vos besoins et vos problématiques, vous pourrez bénéficier de l’ensemble de ces effets ou seulement de certains d’entre eux. Vapoter du CBD vous permettra de découvrir ces effets et de vous les approprier.

Une meilleure biodisponibilité

La biodisponibilité d’une molécule est le fait qu’elle soit plus ou moins bien assimilée par le corps selon la façon dont elle est prise. La biodisponibilité du CBD est ainsi différente selon qu’il est pris par la voie orale, digestive ou encore vaginale. L’inhalation est la prise la plus intéressante en termes de biodisponibilité pour le CBD : elle est aux alentours de 20%. C’est pourquoi le vapotage est un bon moyen de consommer du CBD.

Aide au sevrage du cannabis

De part les cannabinoïdes qu’il contient, à l’image du cannabis, le CBD peut être un bon complément pour limiter voire arrêter sa consommation de cannabis. Plus encore, le geste et l’habitude de fumer est fortement lié au plaisir de la consommation du cannabis : vapoter et/ou vaporiser du CBD est un bon moyen de conserver le geste tout en arrêtant de fumer du cannabis.

Quelle méthode privilégier pour ma santé ?

Vapotage et vaporisation sont deux méthodes intéressantes pour consommer du CBD. Pour votre santé, cependant, nous vous recommandons la vaporisation que nous aimons tout particulièrement.

La vaporisation est une façon de consommer qui est utilisée en phytothérapie (le soin par les plantes) et qui s’est installée dans les hôpitaux en Israël et en Allemagne. Elle évite de consommer les gazs liés à la combustion (contrairement au fait de fumer) et permet d’avoir une vision claire sur ce que l’on consomme. En effet, vous pouvez réduire en poudre vos propres mélanges de fleurs et ainsi savoir exactement ce que vous inhalez. Pour une pratique complètement safe, optez pour vaporiser des fleurs de CBD cultivées sans pesticides.

Le vapotage est aussi une pratique intéressante que l’on conseille aux plus gros fumeurs afin de limiter leur consommation de cigarettes et de joints. En effet, cette pratique évite l’inhalation de gazs et de fumées toxiques liées à la combustion. Cependant, tout dépend de la qualité du liquide contenu dans votre cigarette électronique. Il existe, à l’heure actuelle, encore très peu de contrôles quant aux éléments contenus dans les e-liquides. Pour votre santé, nous vous conseillons a minima de viser des produits d’origine française et de limiter les parfums de synthèse.

Comment vapoter correctement
du CBD ?

Quel matéreil utiliser ?

Pour vapoter correctement du CBD vous avez donc besoin d’une e-cigarette jetable ou d’une e-cigarette rechargeable complétée d’un e-liquide au CBD. La e-cigarette rechargeable pour vapoter du CBD est la même que pour vapoter des e-liquide à base de nicotine.

Quels réglages ?

Les réglages idéaux de votre e-cigarette rechargeable pour vapoter du CBD sont : 

  • La puissance de votre e-cigarette ne doit pas dépasser les 10-15 watts : dans les e-liquides CBD, le CBD s’évapore à partir de 170°. La puissance de vape idéale pour consommer du CBD en vapotant est donc de 10-15 watts, une température plutôt faible dans le secteur des e-cigarettes. C’est pourquoi il sera plus intéressant de choisir une cigarette électronique d’entrée de gamme : sa puissance de chauffe moindre sera plus intéressante ! 
  • La résistance de votre e-cigarette doit être inférieure à 1ohm. Le but ? Ne pas dépasser la puissance conseillée de 15 watts qui risquerait d’endommager les cannabinoïdes.

Par ailleurs, tout va dépendre de si vous êtes un fumeur occasionnel ou un fumeur régulier : plus vous vapotez régulièrement du CBD plus vous aurez besoin d’avoir une batterie conséquente et donc une e-cigarette de taille importante.

Enfin, si vous souhaitez vous familiariser avec le vapotage du CBD, vous pouvez aussi commencer par vapoter les vape pen et les puff, rechargeables ou jetables, car ils sont préréglés et ne demandent pas de réglages particuliers. 

Quels produits utiliser ?

Pour choisir votre e-liquide au CBD, nous vous recommandons de partir sur un liquide de marque française et de production française afin de bénéficier de la protection des réglementations actuelles, pour sa qualité et le respect de la réglementation française sur les cannabinoïdes et le THC. Évitez aussi les produits contenant des arômes artificiels pour limiter les produits chimiques.

Comment vaporiser du CBD ?

Vaporiser du CBD est une pratique moins accessible que vapoter du CBD et pourtant, nous la préférons ! Grâce à la vaporisation, vous saurez exactement ce que vous consommez. C’est ce que nous apprécions dans cette pratique que nous avons à coeur de vous faire découvrir car elle est encore peu connue du public français. 

Quel matériel utiliser ?

Pour vaporiser du CBD, vous avez besoin d’un vaporisateur. À noter, ce dernier pourra vous permettre de vaporiser des fleurs de CBD, mais aussi des plantes, quelles qu’elles soient. Il existe deux vaporisateurs différents : des vaporisateurs portables et des vaporisateurs de salon. Les premiers sont moins chers que les seconds mais leur usage est assez différent puisque le premier va vous permettre une consommation quotidienne tandis que le second est plus adapté à une consommation de loisir, sociale.

Nous vous recommandons tout particulièrement le vaporisateur Pax 3. Nous l’avons sélectionné pour son aspect luxueux, les matériaux de qualité qui le composent et vous assure une vapeur de qualité maximum ainsi que sa capacité à chauffer en 15 secondes. 

Quels réglages ?

Chaque plante a sa température de vaporisation idéale, celle qui va faire ressortir ses actifs au maximum. C’est aussi le cas du chanvre.

Alors que le THC se vaporise à partir de 157°C, le CBD s’évapore à 170°C. Ainsi, si vous sélectionnez une température de vaporisation inférieure à 190°C, vous bénéficierez d’un effet plus cérébral – légèreté, relaxation. Si vous choisissez une température supérieure à 190°C vous ressentirez un effet plus physique. Au-delà de 220°C, les cannabinoïdes commencent à se dégrader : évitez de dépasser cette température pour profiter de leurs effets.

Pour la fleur de CBD, la température idéale est de 182°C. À cette température, vous bénéficierez au maximum des cannabinoïdes, des flavonoïdes et des terpènes de la fleur.

Quels produits utiliser ?

Pour vaporiser du CBD, il va vous falloir de la poudre de fleurs de CBD séchées, 100% à base de fleurs de CBD ou mixée avec d’autres fleurs et feuilles séchées. On peut aussi vaporiser des substituts de tabac. 

Pour l’obtenir, plusieurs étapes : 

Plantes comme substitut de tabac
  1. Opter pour les fleurs de CBD ou le mélange de fleurs de CBD et de plantes que vous désirez. Vous pouvez l’acheter déjà composé ou aller directement chez un herboriste. La première solution est plus pratique et vous êtes assuré du goût, tandis que la deuxième vous permet de concocter vos propres mélanges. Plus les fleurs seront de belle qualité, cultivées en France et sans pesticides, plus elles seront intéressantes au niveau du goût et pour votre santé.

2. Grinder les fleurs séchées. Un grinder est une sorte de moulin qui va permettre de broyer les fleurs et les feuilles séchées pour en activer les propriétés. Il y a plusieurs étapes de broyage : plus la poudre est fine, plus vous allez pouvoir bénéficier des effets des plantes. Attention toutefois à ne pas moudre trop fin vos plantes séchées, la poudre risquerait de tomber dans l’eau et ainsi d’abîmer votre vaporisateur.

Si la pratique du vapotage a explosé en France depuis plusieurs années, et notamment pour vapoter du CBD, c’est la technique de la vaporisation, encore méconnue en France, que nous préférons. Son avantage est double : d’une part, vous n’inhalez aucun produit lié à la combustion (contrairement au fait de fumer), et d’autre part, vous savez exactement ce que vous inhalez et ce que vous inhalez est sain (contrairement au fait de vapoter du e-liquid).

Partagez l’article 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.