CategoriesCBD & santé

CBD : comment peut-il aider les personnes âgées

Femme agée dans des fleurs

Cannabis médical (CBD) : quels bénéfices pour les personnes âgées

Molécule organique extraite du plant de cannabis ou chanvre, le CBD, abréviation de cannabidiol, est un produit naturel qui présente de multiples avantages. Véritable mine de vertus bienfaitrices pour la santé, le CBD connaît un certain succès auprès des personnes âgées, qui n’hésitent pas à l’utiliser pour soulager leurs nombreux maux, sans effets secondaires néfastes. En effet, les problèmes articulaires, les douleurs chroniques, les troubles du sommeil, l’anxiété, la dépression… touchent un grand nombre de seniors. Découvrez tous les effets bénéfiques du CBD pour les personnes âgées.

Sommaire

Les effets positifs du CBD sur certains troubles

En raison de son origine, le CBD souffre d’une mauvaise image, puisqu’il est tiré du cannabis, et de ce fait, catégorisé avec les produits illicites.  Pourtant, contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), qui représente la molécule psychoactive du cannabis, responsable des effets planants, le CBD, lui, ne présente aucun effet toxique et n’entraîne pas de dépendance. Comme il agit à la manière d’un sédatif sur certains récepteurs à la douleur, ce n’est pas un psychotrope. Pour cette raison, il est utilisé en médecine, notamment pour soulager certains maux des seniors, alors que le THC est formellement interdit en France, comme dans de nombreux pays, sauf dans le cadre d’un usage médical strictement contrôlé.

Ainsi, le CBD peut aider les personnes âgées pour :

La douleur

Certaines maladies articulaires surviennent avec l’âge. Les cannabinoïdes sont connus pour être plutôt efficaces dans le traitement de la douleur chronique. Ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques peuvent soulager la douleur chez des personnes souffrant de poussées d’arthrose, d’arthrite, d’ostéoporose, de dégénérescence articulaire, de maux de dos, de fibromyalgie, de sclérose en plaque… et bien plus encore. Il en ressort une meilleure qualité de vie et davantage d’autonomie.

Les troubles du sommeil et de l'anxiété

Nombreuses sont les personnes âgées qui souffrent de troubles du sommeil. Généralement, l’anxiété ou les douleurs chroniques affectent la qualité du sommeil. Le CBD peut l’améliorer grâce à ses vertus anxiolytiques. En favorisant la relaxation et la décontraction musculaire, et en réduisant le stress, le corps et le mental se détendent, facilitant ainsi un endormissement en douceur et une amélioration du sommeil paradoxal. Celui-ci est en outre source de problèmes émotionnels si les personnes âgées en sont privées. Des études ont montré que la prise de cannabidiol, avant le coucher, aurait pour effet de réguler cette phase du sommeil paradoxal et aiderait au passage vers le sommeil plus profond, plus réparateur et plus récupérateur. Ainsi, une étude (Cannabidiol in Anxiety and Sleep : A Large Case Series, 2019) montre que le sommeil s’est amélioré pour 66,7 % des patients testés au cours du premier mois, tandis que l’anxiété baissait pour 79,2 % d’entre eux sur la même période de temps

Les maladies cardiovasculaires

Des pathologies cardiovasculaires généralement chroniques et dégénératives peuvent apparaître avec le temps. Parmi elles, on trouve les maladies coronariennes, les AVC, les cardiopathies rhumatismales chroniques ou l’hypertension artérielle par exemple, porte d’entrée vers d’autres manifestations problématiques. S’il existe de nombreuses causes, le style de vie en est le principal facteur. À un régime sain et équilibré, combiné à de l’activité physique, peut être associé une autre solution de prévention. Le CBD, par exemple, peut se révéler efficace pour les maladies liées au système cardiovasculaire et beaucoup d’études démontrent les vertus antioxydantes et anti-inflammatoires de ce cannabinoïde, en tant qu’agent clé des effets thérapeutiques.

La maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative chronique qui détruit les cellules cérébrales des seniors, ce qui provoque, avec le temps, une détérioration de la mémoire et des capacités de réflexion. Dans la prévention et la gestion de la maladie d’Alzheimer, le CBD montre des résultats encourageants. Grâce à son potentiel anti-inflammatoire et neuroprotecteur, il pourrait atténuer les effets de la neuro dégénération et ralentir la progression de la maladie. Pour l’instant, seulement quelques études ont été faites à ce sujet, mais la médecine considère déjà le CBD comme une piste à creuser pour l’élaboration de traitements médicamenteux (+ d’infos sur la maladie d’Alzheimer).


Outre son efficacité contre les troubles physiques et psychologiques, il peut se révéler un bon stimulateur pour les aînés qui souffrent d’un manque d’appétit et d’une perte de poids. D’autre part, certaines personnes atteintes d’un cancer et traitées par chimiothérapie ou radiothérapie trouvent qu’il soulage des effets secondaires ressentis (nausées, vomissements).

Outre son efficacité contre les troubles physiques et psychologiques, il peut se révéler un bon stimulateur pour les aînés qui souffrent d’un manque d’appétit et d’une perte de poids. D’autre part, certaines personnes atteintes d’un cancer et traitées par chimiothérapie ou radiothérapie trouvent qu’il soulage des effets secondaires ressentis (nausées, vomissements).

Comment utiliser le CBD ?

Beaucoup de personnes âgées ne sont pas encore au courant de la façon dont le cannabis médical pourrait améliorer leur qualité de vie et leur bien-être. Ceux qui le sont, acceptent de réduire leur consommation de médicaments, grâce aux cannabinoïdes, qui peuvent être consommés de multiples manières :

pictogramme vape

Par inhalation, sous forme de e-liquide, utilisé dans une cigarette ou vap-pen ;

pictogramme huile

Par ingestion ou voie sublinguale, sous forme d’huile CBD, que l’on absorbe à l’aide d’un goutte-à-goutte. Il suffit d’ajouter quelques gouttes à un aliment ou une boisson (avec une huile hydrosoluble), ou simplement de placer la pipette sous la langue 60 à 90 secondes avant d’être avalée, pour un effet plus rapide. Cela permet une assimilation dans le sang plus rapide, sans être dégradé par les enzymes. Il peut être utilisé également en tisane de CBD.

Par onction, sous forme d’application de produits cosmétiques au CBD, huile de massage, pommades, à appliquer sur la peau, ce qui permet de traiter les douleurs ou l’inflammation localisées, sans ingestion.

À chacun de choisir la posologie la plus efficace et la plus agréable.

Le CBD, étant donné son statut de complément alimentaire, ne nécessite pas de prescription médicale pour pouvoir s’en procurer. Néanmoins, avant de commencer sa consommation dans un but thérapeutique, il est recommandé d’en parler à son médecin traitant.

Partagez l’article 

Facebook
Twitter
LinkedIn